L’Escapade Gasconne à Pessac, 2ème édition, on en parle à la radio !

Si vous avez manqué les passages sur les antennes radio des différents membres de l’Organisation de la 2ème édition de l’Escapade Gasconne à Pessac, pas de panique : les séances de rattrapage, c’est par ici que vous les trouverez !

Pour l’émission « L’Ascenseur » animée par Nicolas GRUSZKA de Radio Campus, c’est par ici ,

Et pour le passage à l’antenne de Radio Pais avec Jean-Noël, cliquez ici.

Bonne écoute à tous !

Publicités

Pour bien préparer votre venue à l’EGP 2016

L’Escapade Gasconne à Pessac c’est déjà demain ! Alors pour ne pas vous tromper de direction et pour bien préparer votre venue sur cette journée qui sentira bon notre terroir, laissez vous guider par ce post !

Lire la suite

Cathy CASTET : « La Boha est inscrite au présent et a un regard tourné vers l’avenir. »

bounloures
Les « Bounloures » seront en représentation samedi pour l’EGP 2016

Fidèles au poste et pour la 2ème année de suite, le groupe traditionnel « Les Bounloures » sera en représentation pour l’Escapade Gasconne à Pessac du samedi 18 juin prochain. Entre authenticité et transmission, Cathy CASTET, présidente de cette association de musiciens nous présente plus en détails l’instrument phare de leurs concerts : la « Boha », la « Cornemuse des Landes de Gascogne ».

 

EGP2016 : Bonjour Cathy et merci d’avoir répondu favorablement à notre appel pour cette petite interview dédiée à notre site internet. Tout d’abord, pouvez-vous, en quelques mots, nous présenter votre groupe : « Les Bounloures », son histoire, ses envies, ses objectifs ?

Cathy CASTET : Nous sommes un regroupement de joueurs de boha (bohaires) de Gironde, plus quelques bohaires habitant plus loin m’ayant demandé de rejoindre l’association, et des percussionnistes nous accompagnant. Le mot Bounloure a été employé à un moment en Gironde pour désigner la boha. Nous sommes pour la plupart adhérents à l’association « Les bohaires de Gasconha » dont je suis la représentante d’Antenne en Gironde. Nous avons créé notre propre association « Bounloures » afin de pouvoir gérer notre groupe. Nous avons joué dans différentes manifestations, animations, concerts, bals traditionnels. Ainsi, nous nous préparons à deux grands moments pour cet été : un concert pour Celti’Teuillac le 2 juillet sous le nom « Bande ménestrière, Cornemuses et violons de Gascogne », car nous nous sommes associés avec des violons, et pour la fête médiévale de Saint Macaire le 27 août, toujours en partenariat avec les violons, et percussions.

Lire la suite

Guillaume DUCASSE : « L’ADN de notre groupe, c’est d’aller chercher de nouvelles expériences ! »

13237690_483878018474018_173487273960807146_nLes échassiers du groupe « Echasses Spectacles et Animations » (E.S.A.), garants de l’histoire et des coutumes des bergers Landais d’autrefois seront présents le samedi 18 juin 2016 pour la 2nde édition de l’Escapade Gasconne à Pessac. Mêlant habilement traditions et originalité, ces danseurs haut-perchés sauront, à n’en pas douter, vous initier et vous faire partager leur passion. Rencontre avec Guillaume DUCASSE, Président de cette association venue tout droit de Mont-de-Marsan (Landes – 40).

EGP 2016 : Bonjour Guillaume et merci de bien vouloir te prêter au jeu des questions / réponses pour notre site internet. Tout d’abord, parle-nous de ce groupe dont tu es aujourd’hui le jeune Président, E.S.A. Son histoire, ses règles de vie…

Guillaume Ducasse : Nous sommes une association d’échassiers landais. Nous essayons de représenter la culture gasconne à travers nos animations. Nous faisons de la danse traditionnelle sur échasses et au sol, du chant et du théâtre en gascon. Nous faisons également des courses d’échasses de vitesse ou d’endurance. Depuis peu, nous avons élargi nos animations en proposant des spectacles de danses contemporaines sur échasses. Nous faisons aussi des animations de rue en nous déguisant selon les thèmes des manifestations.

Tu vois donc que notre club est assez généraliste dans sa pratique. Pour autant nous avons une philosophie : faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. Nous sommes très vigilants à essayer de donner des représentations les plus pro même si nous ne sommes que des amateurs.

EGP 2016 : Il y a 6 ans de ça, le groupe ESSOR disparaissait pour laisser naître l’entité actuelle répondant au nom d’E.S.A. Un virage culturel et stylistique a également été amorcé au sein du groupe. Pourquoi un tel changement ?

G.D. : Tout à fait. Ce groupe d’échassiers est né il y a 6 ans sou le nom de E.S.A (échasses spectacles et animations) mais existe réellement depuis 52 ans. En 2010, nous avons voulu élargir notre palette d’animation. Jusqu’à cette période nous proposions des animations de danses gasconnes sur échasses et au sol soit lors de défilé ou bien par des spectacles vivants mêlant danses, chant et théâtre en gascon et en Français. Toutefois sans vouloir renier notre identité gasconne, nous commencions à avoir un peu la « bougeotte » et voulions explorer de nouveaux horizons. Nous nous sommes donc lancés dans la danse contemporaine sur échasses. Lors de notre dernier spectacle nous avons proposé de la danse contemporaine sur de la musique actuelle à l’accent gascon. Comme je le disais faire du moderne sans jamais renier notre culture. Nous sommes actuellement les seuls à proposer cela. C’est dans l’ADN de ce groupe de toujours aller chercher de nouvelles expériences.

Lire la suite

Une Escapade à Marquèze riche en émotions !

Invités par la Direction de l’Ecomusée de Marquèze (Sabres – 40) pour la traditionnelle et annuelle tonte des Brebis, les joueurs de l’ASCPA vous livrent quelques uns de leurs plus beaux clichés.

Entre traditions et rigolades, vos serviteurs sont revenus la tête remplie de souvenirs de ce superbe airial situé au cœur du Parc naturel régional des Landes de Gascogne. La tonte avec les « Forces » (gros ciseaux permettant de couper la laine) n’a plus aucun secret pour eux ! Un grand merci à Jean-Paul, Auguste, Nicolas et Paul pour cet apprentissage grandeur nature et en vitesse accélérée !

Lire la suite

Eric ROULET: « La culture s’adapte, change, vit ! »

Concert-de-soutien-a1Cette année, pour la 2ème édition de l’Escapade Gasconne à Pessac, « Gric de Prat », viendra vous offrir un voyage au cœur de la culture Gasconne. Entre humour et instruments authentiques, les musiciens vous feront découvrir des mélodies inattendues à écouter sans plus attendre. Rencontre avec Eric Roulet membre de ce groupe né, il y a déjà plus de 20 ans.

EGP 2016 : Bonjour Eric Roulet et merci d’avoir répondu positivement à l’appel des organisateurs de l’Escapade Gasconne à Pessac. Pouvez-vous, en quelques mots nous présenter votre groupe « Gric de Prat » qui a fêté son 20ème anniversaire en 2014 ? Et surtout, que signifie « Gric de Prat » ?

Eric Roulet : Gric de Prat ou « Grillon du Pré » est le nom de plume du docteur Romefort qui était cardiologue rue Fondaudège à Bordeaux. Dans les années 30, il écrivait en gascon des chroniques et des pièces en vers mettant en scène, avec humour et bienveillance, les Médocains. Gric de Prat est une famille de musiciens et conteur dont le choix est de promouvoir la culture gasconne et occitane à travers un art accessible à tous. Nos recherches et nos formations personnelles (Conservatoire de Région, Royal School of Music et école Dante Agostini) ont enrichi nos pratiques artistiques et nous ont permis d’aborder autant la musique occitane baroque que la musique populaire.

Lire la suite

L’affiche de l’édition 2016 dévoilée en grande pompe !

Voilà, le grand jour est enfin arrivé ! Celui que chacun attendait avec impatience ! Ce jour, c’était mercredi 18 mai 2016.

Un mois, jour pour jour avant la 2ème édition de l’Escapade Gasconne à Pessac vous avez fait la connaissance de ce visuel réalisé par Camille CARSANA (cm.carsana@gmail.com).

Avec l’aide précieuse de notre parrain Régis SONNES, (entraineur des avants de l’Union Bordeaux-Bègles ; Top 14), nous avons pu, le temps d’une séance d’entrainement, passer un moment avec les joueurs et les filmer en train de vous présenter cette affiche.

Un grand moment de bonheur, de rires et un souvenir unique pour un instant magique !

Merci à eux !

ps : merci Camille.

Sylvia CHAINTIOU : « Il est important de conserver et faire connaître notre patrimoine aux générations futures ».

641513_19366576_460x306En préparant l’Escapade Gasconne à Pessac du samedi 18 juin 2016, nous avons fait la connaissance de Sylvia CHAINTIOU, allemande d’origine, Gasconne d’adoption et propriétaire d’une ferme dans le Sud de la Gironde. Rencontre avec une passionnée, amoureuse de notre terroir… et des volailles qui en font sa richesse.

EGP 2016 : Bonjour Sylvia et merci de vous prêter au jeu des questions / réponses pour notre site internet. Tout d’abord pourriez-vous en quelques mots vous présenter et nous faire découvrir votre activité.

Sylvia CHAINTIOU : Bonjour à vous et merci pour l’intérêt que vous portez à mon exploitation. J’élève une dizaine de races pures de volailles, sur un hectare  de terrain  boisé. Mon élevage se situe  à Guillos, au Sud de la Gironde et à la limite  des landes.   Lire la suite

L’Escapade Gasconne à Pessac, c’est déjà demain !

11825733_942235222486746_811533838984720769_nVous êtes nombreux à l’attendre avec impatience, à nous le réclamer. De qui parlons-nous ? Du programme de la 2ème édition de l’Escapade Gasconne à Pessac bien sûr ! Le comité organisateur œuvre en « sous-marin » pour vous offrir la plus belle et la plus riche des journées.

De nombreuses surprises sont à venir puisque pour cette 2ème levée nous recevons l’aide précieuse et bienveillante d’organisations telles que l’Ecomusée de Marquèze (Sabres – Landes – 40), véritable vitrine des traditions Gasconnes ou encore de la Fédération Française de la Course Landaise (FFCL). Leurs conseils et leurs réseaux étant de précieux atouts pour notre manifestation, nous serons donc en mesure d’éveiller la curiosité des plus jeunes comme des plus grands enfants.

Lire la suite

David ESCARPIT : « Les Cultures, vivent, s’assument »

sans-titreL’Escapade Gasconne à Pessac, c’est des animations, des activités, des jeux, un marché, mais c’est aussi des hommes et des femmes, des passionnés, des curieux. David ESCARPIT est l’un d’eux. Chercheur au sein d’une antenne du CNRS, il interviendra, cette année encore, au cours de notre manifestation afin de partager avec vous sa passion et son savoir sur la Culture Gasconne. Rencontre.

EGP 2016 : Bonjour David et merci de te prêter au jeu des questions / réponses pour notre site. Tout d’abord, pourrais-tu, en quelques mots te présenter et nous expliquer ton travail de Chercheur sur la Culture Gasconne, ton emploi du temps, les attentes de tes employeurs ?

David ESCARPIT : Adiu (Bonjour en langue Gasconne) ! C’est avec plaisir ! Je suis fan de l’Escapade depuis sa création et je suis très heureux d’y participer. En fait, je viens d’obtenir ma thèse de doctorat sur l’étude des textes politiques gascons à Bordeaux sous la IIIe République. Je rappelle que le gascon, c’est la forme la plus à l’ouest de l’occitan ou langue d’oc, langue latine qui se parle depuis au moins 12 siècles du Médoc aux Alpes italiennes. C’est donc une thèse de lettres occitanes, d’histoire et de sociolinguistique. En ce moment je travaille comme ingénieur de recherche au sein d’IKER, un laboratoire du CNRS basé à Bayonne, spécialisé dans la langue basque, mais aussi dans d’autres langues. Le projet s’appelle Hiruele (« quatre langues » en basque) : il s’agit d’analyser des collectages de gens de la zone de contact entre le gascon (le béarnais, forme locale du gascon) et le basque, vers Montory, Tardets, Barcus… On y trouve des gens qui parlent depuis toujours quatre langues : basque, occitan (béarnais), espagnol et français. La plupart n’ont été que très peu à l’école, mais ils ont développé des compétences dans l’apprentissage des langues en général qui sont incroyables. Un d’entre eux, âgé de 93 ans, a été prisonnier en Allemagne pendant la guerre, il y a appris l’allemand, le tchèque, le yiddish… Il parle 6 ou 7 langues alors que c’est un berger de Montory qui a quitté l’école à 12 ans. C’est cette compétence associée à l’apprentissage précoce de plusieurs langues que nous étudions à travers eux. On voit ainsi qu’on peut partir du gascon et aboutir au tchèque ! Il n’y a aucune hiérarchie entre les langues.

Lire la suite